Une année particulière

 La prochaine Assemblée Générale de l’ADAPAR prévue le jeudi 22 octobre 2020   est reportée, en raison du contexte sanitaire au 1er trimestre 2021. Comme tous les 4 ans (les années olympiques) et comme l’ensemble du mouvement sportif, cette Assembléé Générale aura à renouveler le Comité de Direction.

Cette année, plus que d’autres, cette échéance est importante : plusieurs responsables de l’ADAPAR aspirent à « passer la main »…

Il faudra donc les remplacer, car pour le bon fonctionnement de l’ADAPAR, ces places ne peuvent rester vacantes….

Aux termes des statuts de l’ADAPAR en vigueur aujourd’hui, 9 places seront à pourvoir par élection, pour l’ensemble des 2 secteurs. Les appels à candidature seront lancés dès que le nouveau calendrier aura été fixé..

..cela veut tout simplement dire qu’il faut commencer à y penser dès maintenant !

Cela concerne tout adhérent, ayant plus d’un an d’ancienneté dans l’association au 31/08/2020 et désireux de s’impliquer un peu plus dans le fonctionnement de l’association.

 Outre ces 9 places, chaque secteur aura à désigner 3 représentants dont son responsable de secteur

 

Pour la Combe de Savoie, la validation de ses 3 représentants sera faite lors de l’Assemblée Annuelle de secteur qui se tiendra en octobre 2020.

 

 

 Une échéance cruciale

Le report en octobre, de l’Assemblée Annuelle initialement prévue le 29 octobre, ne change pas les enjeux.

C’est bien à l’Assemblée Annuelle d’octobre, qu’il reviendra aux adhérents du secteur de la Combe de Savoie de choisir et d’élire un nouveau Responsable de Secteur.

La date du 29 mai avait été choisie pour permettre une transition fluide et la transmission de l’expérience  et pour envisager sereinement la préparation et le lancement de la rentrée 2020. Le contexte sanitaire en aura décidé autrement en amenant tous les élus de l’ADAPAR, dans un souci de responsabilité, à prolonger leur mandat, le temps nécessaire.

Chacun doit être conscient que sans responsable de secteur, c’est l’avenir même de l’ADAPAR Combe de Savoie qui est menacé, dès la rentrée prochaine.   Dans une association qui compte plus de 1200 adhérents, les solutions existent forcément.  Il convient juste  de les trouver et le les mettre en œuvre

Une course contre la montre

Cette situation est connue depuis 1 an déjà… Pour autant aucune solution n’a encore émergé  et chaque jour qui nous rapproche de l’échéance est un jour de moins pour construire et préparer la transition.

Nous sommes aujourd’hui au pied du mur …Il reste 4 mois pour trouver une solution

Être imaginatif pour bâtir ensemble une solution

Reproduire le fonctionnement actuel en changeant un nom par un autre n’a pas permis aujourd’hui de trouver une solution. Il s’agit donc  aujourd’hui d’imaginer un autre fonctionnement où chacun pourrait apporter sa pierre en fonction de ses compétences, de ses disponibilités et de ses aspirations.

Prendre les choses dans le bon ordre…

Il faut d’abord et avant tout garantir le fonctionnement de ce qui est indispensable pour l’association

 

 

  1. le secrétariat et l’accueil des adhérents
  2. la trésorerie et la comptabilité
  3. la gestion du fichier des adhérents et des licences
  4. la communication
  5. l’administration du site internet
  6. la gestion des activités
  7. la formation  des animateurs
  8. la gestion des séjours

le rôle du responsable de secteur n’étant ensuite « que » de coordonner l’ensemble de ces missions et de les impulser

Des bases solides

Toutes ces missions ne sont pas aujourd’hui en difficulté

  • Bon nombre d’activités fonctionnent, assurent le renouvellement de leurs animateurs….
  • Une nouvelle équipe vient de se mettre en place au niveau de la comptabilité avec une transition qui s’est faite en douceur

Une voie à suivre

Chacune de ces missions est bien délimitée : elle font appel à des compétences très différentes les unes des autres. Chacun peut trouver celle où il pourra apporter la contribution qui lui convient le mieux.

Dans l’idéal, une petite équipe pour administrer chacune de ces missions permettrait de :  garantir la continuité en toute circonstance,  développer la complémentarité de toutes les compétences  et de limiter l’investissement de chacun à ce qu’il souhaite apporter… et pas plus.

La démarche a fait ses preuves mais elle nécessite un peu de temps…et aujourd’hui, du temps nous n’en avons plus beaucoup !

 Un vaste vivier

  • 1200 adhérents
  • 75 animateurs ou accompagnants sportifs en fonction et 15 en formation
  • autant de bénévoles en plus des animateurs qui prennent une part plus ou moins importante dans le fonctionnement (responsable de salle, d’activité, de séjours, permanences de rentrée, mises sous pli….) ou nous ont fait savoir qu’elles seraient prêtes à le faire

Il y a sans doute dans ce « premier cercle » certains qui pourraient s’engager un peu plus…mais qui hésitent pour « des tas » de bonnes raisons…

Il y a sans doute aussi dans le millier d’adhérents qui restent et qui n’ont jamais exprimé l’intention de devenir bénévole (le mot fait peur) des personnes qui pourraient « franchir le pas »

    Il en va de l’avenir de l’ADAPAR et de la pratique des activités

 

Alors si vous pensez pouvoir apporter quelque chose à l’association…si l’avenir de l’ADAPAR ne vous laisse pas indifférent,    ….prenez contact avec nous

plus d’info sur la page : https://www.adapar.fr/benevolat/

Nous regarderons ensemble comment vous pouvez nous aider, et nous construirons ensemble,  pôle par pôle, les équipes qui assureront le fonctionnement de l’ADAPAR à partir de 2020. Soyez assurés que nous mettrons tout en œuvre pour que cette transition se passe dans les meilleures conditions…

Donner du sens à l’engagement bénévole

vous avez bénéficié des activités du club , à vous maintenant de donner un coup de main !

 

L’ADAPAR aura bientôt 50 ans (en 2022) : il sera dommage qu’elle n’atteigne pas cet âge vénérable en pleine santé ! 

Donner du sens à l’engagement bénévole
Télécharger